IL me faut attendre encore un peu... Dieu seul sait comme cette attente me ronge, et comme j'en tremble parfois, seule, si seule... la nuit... dans ce grand lit!

Je me raisonne. Je m'empoisonne... Je me demande comment, COMMENT...? 
Et puis la vie, cette chienne de vie qui me rappel POURQUOI. La vie qui vient, la vie qui va, la maladie...  sur son chemin... 

LIVESTRONG !!!!!!!!! IL parait qu'il faut dire merci. Il parait qu'il faut dire MERCI.