Mais quel est donc ce mal qui me ronge...
Et qui m'oblige à rester alitée?

- 5 Juillet 2015. Hôpital intercommunal. A quelques jours de partir au bout du monde.
Quel mal m'a pris et m'a empoisonné m'obligeant à mon lit, m'obligeant sans appel à changer tous mes plans?
Et pourquoi maintenant ?
Les choses que l'on garde ne sont pas bonnes à garder. Le corps vous rappelle à l'ordre et ordonne sans appel.

Mais quel est donc ce mal qui me brûle...
Et qui m'oblige à l'immobilité ?

Un repos obligé, 2 à 3 mois sans mouvement ou à peine, pour une "active" comme moi ce n'est non sans rage et sans peine !
Mais que voulez vous que j'y fasse... J'ai survécu.
Je survie.
Ce mal n'est pas le mien, cette cicatrice non plus... Cette plaie qui fait partie de moi me met dans tous mes états.
J'apprends l'inertie...
J'apprends la patience...
J'apprends d'avoir le temps de vivre... J'en suis bien forcée forcément!

Mais quel est donc ce mal qui me punit ...
D'être trop soumise, de ne pas broncher quand l'irrespect pointe son nez, de tout avaler, les couleuvres et le reste!
Une plaie aussi large que profonde comme un coup de point.

Mon infirmière m'appelle " mon p'tit cœur" ... Se voir tous les jours, ça créer des liens.

Apprendre de la vie, apprendre de ses peines, apprendre jour et nuit... Apprendre...
Quoi qu'il advienne!


EK

Capture d’écran 2015-08-20 à 11