Il y a un temps où l’on se rend compte qu’on ne pourra plus jamais être la même personne. C’est à la fois angoissant et rassurant.

Un temps où l’on se rend compte que plus jamais JAMAIS on ne pourra être la même personne…

Ni physiquement… ni intellectuellement.

Physiquement, perso, ça m’angoisse TOTALEMENT.
Ce temps qui passe, ce corps qui se transforme, ce regard qui s’étteind doucement … ANGOISSANT.
Je regarde les photos d’avant, même celles d’il y a juste 2 ou 3 ans … Angoissant.
Puis quand je me plonge une vie entière en arrière, 10 ans en arrière, la naissance de mon fils en arrière, mes séances studio en arrière, mes concerts en arrière, mon château en arrière, mes duos en arrière, mes 20ans en arrière, mes cheveux courts en arrière, je  n’ai plus DU TOUT envie de regarder en arrière… Angoissant.

Alors que faire?
Que faire pour accepter que certaines choses soient derrière?
Comment avancer et ne plus regarder en arrière, ne plus jeter un petit coup d’oeil au dessus de son épaule…?

Il y a un temps où l’on se rend compte qu’on ne pourra plus JAMAIS être la même personne.
Et je crois que ce que le temps m’apprend c’est qu’on ne doit pas lutter…

C’est à la fois angoissant et rassurant.

Un temps où l’on se rend compte que plus jamais JAMAIS on ne pourra être la même personne… et ne pas LUTTER.

 

Dans mon cas de personne à "petite notoriété publique de mes couilles", il faut que j’ABANDONNE l’idée que quelqu’un, quelque part, m’attend encore.

Que je me sente LIBRE de DISPARAITRE (ai- je le choix?) pour VIVRE un nouveau MOI.

Que je me sente LIBRE de ne plus rendre de compte à PERSONNE, de ne plus promettre de choses, de ne plus FAIRE SEMBLANT, de ne plus entendre la petite voix minable qui me fait la MORALE; ça me fait peur d’enlever le masque MAIS je crois qu’il y va de ma survie…

 

Il y a un temps où l’on se rend compte qu’on ne pourra plus jamais être la même personne… Et ce temps est venu pour moi…
Je me MUE et jamais je n’avais ressenti cela si FORT. Toute la peau de mon dos à présent se répand, se repent telle une peau de chagrin ! ET je n’ai de cesse de me l’arracher…

ll y a un temps où l’on se rend compte qu’on ne pourra plus jamais être la même personne. C’est à la fois angoissant et rassurant.

Un temps où l’on se rend compte que plus jamais JAMAIS on ne pourra être la même personne…

Skin of sorrow