Prendre ma plume... j'aimerais bien. 
Mon clavier sur les genoux qui chauffe. Je faisais comment avant?
Pour avoir le temps de me déverser, de prendre ma plume... 
J'aimerais bien, vous dire. 
Mon clavier sur les genoux qui chauffe.

J'ai fais du tri.
Du rangement, du bon débarras, du "ça fait si longtemps", du bon temps égaré!
J'ai trié. J'ai retrouvé.
Vos mails. Ceux qui me contactent via mon blog. Ceux qui m'envoient leurs bouteilles à la toile, qui s'enamourent de moi après mon château, après des bouts de moments montés.

Les fanatiques. Les timides, les biens renseignés, ceux de la première heure, les vieux, les jeunes, les gays.
Et des propositions si... incroyables! 
C'est donc ça être connue. Reconnue dans la rue.
Mon quart d'heure de célébrité.

 

Prendre ma plume... j'aimerais bien.
Faut dire que j'en ai laissé des maux, des rêves, des envies... Mon clavier sur mes genoux qui chauffe. 
J'ai classé. J'ai retrouvé.
Je me suis demandée où, certains d'entre vous étiez passé? Après autant de pages envoyées...
J'ai récupéré des bouts de ma vie. Des réponses. Des questions... Du vent!
Des fausses excuses, des disparitions... du sang!

Et tout cela m'a redonné envie.
Prendre ma plume... j'aimerais bien. 
Mon clavier sur les genoux qui chauffe. Je faisais comment avant?

 Avant je faisais des bêtises!
Comme Luce qui ose avec son titre "la fessée"...

Ah..... J'aime, entendre vos mains claquer!!!

Chaque jour, je fouille, je découvre, je craque, je "coup de foudre".
Je suis comme ça. Insatiable. Boulimique. 
et fière, ce soir,  d'avoir les genoux qui chauffent...