Soumettre ou se soumettre?

Dominer... ou se faire dominer?

Tout est une question de point de vue, de virgule à replacer, d'intonation, d'attention!

Parait que même Shakespear est une victime. On lui aurait déplacer la virgule dit donc. To be or not, to be: that is the question!

Et là tout fout le camp, plus rien n'a de sens QUE ce nouveau sens... 

SOUMETTRE ou se soumettre.

Dominer... ou se faire DOMINER? C'est juste une infime question de liberté.

La sienne à soi.

Celle qui accepte. Celle qui ferme sa... bouche et qu'en prend plein la... tête!

La liberté de JOUER et d'en jouer.

La liberté d'EXISTER. Celle d'avoir les cartes de sa vie en main. La liberté de TOUT arrêter...

Mais surtout la liberté de SA propre vérité, la liberté d'ASSUMER!

 

Je me souviens de ma rencontre avec Jean Claude Brisseau; de nos rendez vous "café" interminables, de son discours, de ses questions, de son regard et de sa sensibilité.

De cette recherche du continent noir qu'il avait entamé sans répit, de son obsession, de ses bières, de sa passion à dire, à se raconter et à écouter...

De ses incroyables anecdotes de tournage, de ses comédiennes, FOLLES, de la peur et de la merde que tout ça peut faire.

Et puis des castings, des HLM miteux, des bouteilles de champagne et du vieux canapé.

De ses bras, de mes larmes, de son immense allure... et de sa caméra!

Je voulais tourner pour lui... je voulais lui donner ce qu'il cherchait, je voulais un rôle, je voulais ETRE!!!

Dans ma vérité. Dans cette liberté ou soudain je LE dominais par ma seule présence, par ma seule VOLONTé et ma soumission à son envie de saisir l'insaisissable!

 

Et puis il y a eu la gendarmerie, la convocation et l'interrogatoire pendant plus de 4h!

Se soumettre, avec l'envie ABSOLUE de toucher l'arme qu'on me dépose juste là, sous le nez, pour se faire mousser... Se soumettre docilement et DOMINER chaque réponse, chaque regard, chaque contestation!!!

DEFENDRE et SE défendre parce que, quand même, personne ne m'a forcé, parce que personne ne m'a enfermé et que je suis maîtresse d'une situation où il n'est visiblement pas normal de l'être!

Accusée de ne pas jouer la comédie...

"Vous savez Mlle Ka, nous avons perquisitionné chez les Brisseau, nous avons récupéré et vu toutes les K7..."

Accusée d'être apparemment une très bonne comédienne, accusée de me soumettre remarquablement. Accusée d'assumer, de défendre son prétendu bourreau. Accusée de MA liberté...

But COME ON!

Cow BOY, va!

VA. Rentre chez toi le soir, rentre et va te rouler dans ton mensonge de vie, te répandre, soumettre tes idées au dîner, MES images plein dans TA tête...

Pendant que je continue moi, à siffler le nez au vent!

Un coup dominée... Un coup dominante.

 

To be or not, TO BE; THAT IS THE QUESTION!!!

et je veux TELLEMENT être...

 

 

E.K

4158219860_e927a753f6