Image_8" On ne parle que de passion, folle, sauvage. En tout cas dans les chansons. Ta mère était comme ça. Elle était amoureuse de l'amour. Elle ne pouvait rien faire à moitié. Elle ressentait tout si profondément qu'elle n'arrivait pas à suivre, le monde la dépassait. Chaque histoire qu'on lui racontait - un enfant atteint d'un cancer, un vieil homme qui venait de perdre sa femme, ou son chien, elle la prenait pour elle. Comme s'il lui manquait la couche externe de l'épiderme qui permet aux gens d'agir sans saigner au moindre choc. Oui, le monde la dépassait... "

 

 

 

extrait d' "un long week-end" by Joyces Maynard...