collage_elfy_06_07

Et parce que je ne PEUX pas attendre les bras croisés, comme ça, comme rien, comme un chien.
Parce que trop d'idées, trop de mots, d'émotions se bousculent dans ma tête. Et parce qu' en T'attendant, le temps qui est mien, qui est le notre mais qui fait bien ce qu'il veut, m'est bien trop précieux pour que je le laisse filer, comme ça, comme rien, comme un chien...

IL FAUT QUE JE FASSE, DE MON TEMPS QUI PASSE, LE CHEF D'OEUVRE D'UN INSTANT!
Cet instant. Ce moment. Cette attente. Ce temps.
Il faut que je m'exprime, que je recycle, que je donne.
Il faut que je crée, que j'invente, que je transforme.
Je sens que j'ai au bout des doigts un nouveau récit.
Un nouveau livre... à VIVRE.

Et je crois bien que c'est ici que j'ai envie de le lâcher...
comme ça, comme rien... comme un besoin...

Mais par où commencer?
Oserais-je tout raconter?
Comment vais je m'organiser? Puisque nous sommes dans une société de voyeurs je devrais peut-être mélanger fiction et réalité... Mon imagination... Mon quotidien...
Essayer de vous tenir. Essayer de vous appâter. Jour après jour.
Comme une télé en réalité MONTÉE!

Laisser moi réfléchir...
Je reviens vite...
EK

*collage Elfy 06/07