POURQUOI?
J'ai tellement posé de questions, tellement... ils ont trouvé un livre pour moi...
"POURQUOI? PARCE QUE"... Un livre pour la petite fille qui pose trop de questions...
Un livre qui dit pourquoi la pluie, les orages, le vent...
et pourquoi l'air, les microbes, la pollution...
ça ne m'a pas calmé.
Plus tard, maintenant... autant de questions... mais il n'y a plus de livre. POURQUOI ?

- Elias avait giclé de la vie d' Anna. Une expulsion immédiate, soudaine, sans préavis. Son cas avait été réglé en une seconde.
Il était là, et l'instant d'après il avait disparu.
Lui, sa MG, son bateau, ses Dock Side, son Harman Kardon, ses Lansing, son Vox, sa Fender, ses Lacoste, ses Jethro Tull, et ses espérances d'apothicaire.
Qu'avait-il commis de si disgracieux qui lui valût pareille infamie?
A ma connaissance, rien de particulier.
Pour ce qu'on m'en avait raconté par la suite, il avait été ce soir là égal à lui même, c'est à dire riche, gai, rieur, mais aussi rude, rustre, fruste et mufle.
Ce cocktail, qui jusque -là entretenait sa popularité, lui avait été cette fois fatal. J'apprendrai par la suite, qu'Anna possédait un caractère que l'on pourrait qualifier de "à débordement", en référence aux piscines du même nom construites par son auguste père. Comme ces solides ouvrages maçonnés, elle pouvait supporter sans broncher la pression d'une lourde masse de ressentiments, mais lorsque ceux-ci atteignaient le seuil critique, c'était alors l'ensemble de la pièce d'eau qui, de toutes parts, dégorgeait de cet excès de charge.
Et ce soir-là, ignorant la cote d'alerte, Grégoire Elias avait simplement pris son habituel bain vespéral -

* extrait "une vie française" de J.P Dubois.

pourquoi_
page extracts from my diary (2003)